Artistes à Hong Kong – Le Blog

SOLARIS :

Une exposition du peintre japonais: Atsushi Suwa, 13 œuvres de peintures à l’huile, sur le thème de l’image et l’objet : comment reconnaitre et interpréter l’image d’un objet…. Quelle est la relation entre l’image et l’apparence, et qui tient le rôle principal.

Une exposition inspirée d’une planète lointaine et d’un roman de l’écrivain polonais : Stanislaw Lem, publiée en 1961 et adaptée à l’écran en 1968, 1972 et 2002.

 

Le peintre est connu pour ses peintures extrêmement réalistes. Il est ne a Hokkaido en 1967, il est professeur à l’université d’Art de Musashino, où il est diplômé en Arts appliqués. Il a vécu à Barcelone deux ans, où il a  reçu le premier prix de peinture internationale. Il est le premier artiste asiatique à le recevoir.

Son travail a été exposé internationalement:

Barceló Foundation, Spain; Benetton Collection, Italy; Thomas Koerfer Collection, Zurich, Switzerland; Hiroshima City Museum of Contemporary Art, Yokohama Museum of Art, The Sato Museum of Art, Suwa City Museum of Art, Japan ect..

 

Kwai Fung Hin Art Gallery

Tel: +852 2580 0058

G/F, 20 Ice House Street, Central, Hong Kong

10:00am – 6:30pm, du lundi au samedi

 

 

Exhibition Dates: 7 June – 7 July 2019

Une nouvelle exposition du photographe français: Romain Jacquet.Lagreze aura lieu à partir du 7 juin à la galerie du Lotus Bleu.

Un moment de poésie urbaine en images à ne pas rater.

Une exposition personnelle, qui met en avant l’enracinement progressif de romain dans la culture locale. Des images et des signes bien caractéristiques et propres à la ville montrés de façon poétique et traditionnelle à la fois.

30 images à déguster sans modération, où vous trouverez l’atmosphère de Hong Kong et le voyage de Romain dans cette langue et culture qu’il découvre apprend et déchiffre grâce à sa femme également.

Si vous aimez ce mélange spécial et typique de Hong Kong, qui regroupe modernité, passé et présent et futur , vous ne pourrez qu’apprécier cette mise en image qui traduit exactement ce sentiment.

Direction City Poetry pour votre instant poésie de la journée !!

Blue Lotus Gallery: G/F 28 Pound Lane, Sheung Wan, Hong Kong

LOBSTER LAND
Philip Colbert, artiste et designer britannique renommé pour son personnage de dessin animé et ses histoire pop, est présent a Hong Kong pour une toute première exposition.
Ses œuvres sont le résultat d’une culture numérique et d’un art contemporain. Il a été décrit comme le « filleul d’Andy Warhol » (André Léon Tailley). En septembre 2015 il a présenté une série d’œuvres pop intitulées « Popcorn » a la galerie Tate Modern. Il est aussi très connu pour son personnage « homard ».
Il est aussi très présent dans le monde cinématographique et a lance le groupe Popcorn pour la production de longs métrages et des pièces de théâtre.
 
Whitestone Gallery: HK H Queen’s
7-8/F, H Queen’s, 80 Queen’s Road Central, Hong Kong
11:00 – 19:00 (SAUF LUNDI)

 

 

NEON SPARK

Il vous reste encore un peu de temps pour une exposition, au programme unique: Neon Spark.

Cela ce passe au British Council, une collaboration avec Phillips et l’artiste chinoise britannique: Faye Wei Wei, un ensemble d’enseignes néons de Hong Kong et un de ces rares maquettes de Hong Kong.

L’œuvre sérum MISE AUX Auction ET LE PRODUIT DE LA VENTE À L’ÉTABLISSEMENT D’UN NOUVEAU PROJET DU CONSEIL BRITANNIQUE DÉVELOPPÉ ET  CONTEMPORAINE, NOURRIR LES CRÉATEURS DES JEUNES Talents Hong Kong. SPARK: La  science et l’art de la créativité  (SPARK), un festival d’idées de trois jours organisé par le British Council à Hong Kong en janvier 2019.

SPARK, sur le thème Souvent de la Dualité, Avec l’artiste Faye Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wei Wein Le travail d’un artiste et technicien de travail avec technicien.

Détails 
En exposition 2019 juin Jusqu’en 
British Council – 1 / F, 3, route de la Cour suprême, Admiralty, Hong Kong 
Heures d’ouverture: de 
09h00 à 21h00 du lundi au vendredi de  
9h00 à 20h00 le samedi de  
9h00 à 18h00

Entrée libre

FOUL FLAGRANT: Devin Troy Strother

Une première exposition en solo pour cet artiste originaire de la Californie du Sud et basé à Los Angeles. Devin Troy Strother: Une faute flagrante sera ouverte jusqu’au 28 juin à la galerie Over the Influence.

Dans cette exposition, Strother fit partie de son expérience en tant qu’artiste noir dans un quartier prédominance blanche dans les années 80. Une expérience C’est ce qu’il est difficile de soutenir l’artiste est à l’origine. Il a alors décidé de célébrer ses origines, de façon joyeuse. Dans ses œuvres se mêlent danse, jazz, blues, sport, hip hop.Chaque œuvre à être mais plutôt humoriste.

Le panier est également largement exploité dans les thèmes. Strother s’est penché sur la mythologie entourant l’athlète noir et, en particulier, le basket-ball. Les mythes d’origine africaine, qui sont devenus de vrais stars pour les américains, alors qu’ils se sont bien passés de banlieues. Une exposition à ne pas rater pour cet artiste multidisciplinaire

SUR L’INFLUENCE

1 / F, 159-163 Hollywood Road, Sheung Wan

 

 

Une exposition des travaux de Willy Ronis

C’est à Pok Fu Lam, au musée de l’université de Hong Kong, que vous pourrez admirer les clichés de Willy Ronnis de Venise à Paris. Les œuvres, de plus en moins connues, de ce photographe emblématique français.

Ronis est connu pour ces images décrivant la vie de tous les jours ainsi que les injustices sociales et les couches défavorisées.

Willy Ronis est né à Paris en 1910 et 2009 en 2009. Fils de réfugiés, son père était photographe et sa mère professeur de piano. Il se nourrit très vite de la passion pour la musique, qu’il choisisse plus tard et souvent comme sujet, dans ses clichés.

Malgré la vive concurrence avec le grand Robert Doisneau surtout, l’  Oxford, Compagnon de la Photographie  qualifiée Ronis de “photographe de Paris par excellence”

Il était marie au peintre militaire Marie Anne. Tard dans sa vie, Ron est une photographe Marie-Anne, atteinte de la  maladie d’Alzheimer  , assis dans un parc d’arbres d’automne

90 Bonham Road, 
Pok Fu Lam, 
Hong Kong

Du lundi au samedi de 9h30 à 18h, le dimanche de 13h à 18h

GHOSTNETS URBAINS
Mai, après ce week-end à cet art sauf Art Show abordable, nous vous proposons de découvrir, une installation artistique sur un thème environnemental. Urban Ghostnets, traite du sujet sensible notamment à Hong Kong, de la pollution des médias. Cela a lieu à l’espace Bulle d’Art.
Filets abandonnés par les pécheurs qui massacrent la flore et la faune de cet élément vital.
Harry chan
Une expo à découvrir et à partager, sur un sujet sensible et important.
BULLE D’ART
Entrée libre
23 mai – 2 juin 2019
Lieu:
Bulle d’Art
Adresse:
Bâtiment industriel de Kwai Bo, espace 8a, route de 40 Wong Chuk Hang, Wong Chuk Hang, Hong Kong

 

 

Heimo Zobernig

Cette artiste autrichienne présente ici une nouvelle collection inspirée d’une nouvelle inspiration suite à une visite à l’exposition Picasso à Zurich en 2011.

Plus connu pour ses performances et installations, il nous dévoile ici une autre facette de son talent à travers un univers inspiré des maîtres: Klimt,

Heimo Zobernig  (né en 1958), est un artiste autrichien qui travaille avec divers médias, de la peinture à la sculpture, en passant par la fabrication et des sites spécifiques.

Zobernig a commencé sa carrière d’enseignant à l’Académie des arts appliqués de Vienne. Il a été nommé professeur d’art à l’Académie des beaux-arts de Vienne en 1999, où il continue d’enseigner.

Il a Fréquente de l’  Académie des Beaux-Arts de  Vienne en 1970. Il est un fils de l’Obtenu diplôme ‘  Académie des Arts Appliqués  à Vienne en 1983.

Galerie Simon Lee, unité 304, 3 / F, bâtiment Pedder, 12 Pedder Street, centre, Hong Kong

PLUS D’INFORMATIONS

26 mars 2019 – 10 mai 2019

WHITTAKER

Une première exposition présentée à la Galerie l’Opéra, pour cet artiste autodidacte anglais: Whittaker.

Son travail est base sur les techniques de collage avec l’huile et l’acrylique.

Le tout est base sur la représentation de la tète humaine.

Des portraits aux allures ambiguës ayant pour les hommes masculins et féminins

 L’artiste a exposé en Angleterre et à l’étranger, y compris  portrait Un répandrai la présence humaine  à la Fondazinoe Mudima à Milan en 2017,  L’oeil averti  au centre commercial à Londres en 2011, l’exposition NSA à la Royal West de England Academy à Bristol en 2009 et exposition d’été de la Royal Academy en 2005.

Il a reçu plusieurs prix et son enregistrement de vente aux enchères dépassé les 110.000 US.

Vous pourrez voir ses œuvres du 25 mars au 30 avril.

 Adresse: G-3 / F, W Place, 52 Wyndham Street, centre-ville, Hong Kong

 

PROPAGANDE

Jusqu’au samedi 4 mai vous pourrez vous rendre à l’exposition du peintre allemand:

Néo Rauch gratuitement.

Un mélange subtil de situations surréalistes et de techniques traditionnelles.

Le résultat: des situations abstraites qui semblent familières et absurdes. Bref allez y vous comprendrez!J Vous pourrez ainsi utiliser votre propre interprétation sur les scènes qui semblent tout droit sortir d’un rêve étrange, mélangeant des personnages et des créatures mythiques.

Neo Rauch est né à Leipzig en Allemagne de l est en 1960.

 Son travail, il se Réalistes is Passe du INSPIRE par socialiste G iorgio de Chirico  et  René Magritte  , Il fait à tout sur le surréalisme hésitait. Il a été étudié à la  Hochschule für Grafik und Buchkunst Leipzig  et à  Markkleeberg,  près de Leipzig, en Allemagne. Il travaille comme artiste principal de la  nouvelle école de Leipzig  . 

Tout ce spectacle visuel est à votre disposition, de 11h00 à 19h00 à la galerie David Zwirner

H Queens Road, 80 Queens Road Central.

ARTHOME

Situé dans le quartier industriel de Fo Tan, proche de Shatin.

Arthome a été crée par Alan Lai en 2008. Ce studio est également un bureau de travail de la poterie et des sculptures.

Cet endroit est installé sur le toit d’un entrepôt. Les artistes locaux sont les bienvenus pour créer leurs œuvres de poterie et de sculptures

Une entreprise créative créée par Alan Lai, garçon de la région, ce studio fait également office d’atelier. Arthome présente une multitude d’œuvres de poterie et de sculptures non conventionnelles créées par Lai et ses étudiants.

Au menu également des ateliers de poterie, de photographie, de peinture de sculpture. Ainsi que des expositions et des formations pour enseigner.

Le lieu est conçu pour aider les artistes beaucoup.

Des studios photographiques sont aussi disponibles à la location

Alan Lai, créateur de l’endroit, titulaire d’un diplôme en éducation aux beaux-arts et maîtrise en éducation aux beaux-arts. 

Encre de Chine, AU FEMININ
exposition Une belle 29 mars () de 10h à 14h VENDREDI (réception d’ouverture)  Les artistes hongkongais Hui Hoi-Kiu et CC Ling Pui-Sze will be their d’d’œuvres Nouvelles Présidents. Du Grand aux Beaux Navettes gratuites d’Arts d’Alvan via Wong Chuk de 10h à 12h du matin, tout se passehistoire  de Chine, de grande tradition outil asiatique, CORRIGE ET CORRIGE par 4 Artistes Emergents Dans l’art contemporain. 
Les artistes interprètes ou exécutants Zhang Yirong de Pékin, Qiao Yuan de Shanghai, Hui Hoi-kiu et CC Ling de Hong Kong sont autorisés à la galerie Pionnière. de ces artistes asiatiques. 
Les œuvres  représentant des peintures florales ainsi que des paysages et des installations à l’encre. Un mélange de techniques classiques et traditionnelles, de textures colorées et superposées sur du papier de riz. 
Le temps d’un voyage dans une tradition au parfum actuel. Un moment délicat à ne pas louper! 
Spécial l’Ouvert du Sud 

bien, visitez le site de www.sicd.com.hk du
1er avril au 1er juin 2019 
Art Alisan
http: // www. alisan .com.hk
2305 Centre Hing Wai, route 7 Tin Wan Praya, Aberdeen

URBAN CAM

La toile urbaine de Hong Kong revient cette année!  

C’est un projet d’artiste composé de 62 œuvres prévues dans six districts afin de célébrer l’inclusion communautaire et de mettre en valeur les aspects uniques de la culture locale à travers l’art et l’histoire orale. 

Jusqu’à présent toile urbaine, dans les quartiers de: Wan Chai, Sheung Wan, Sai Ying Pun, Sham Shui Po, Mong Kok et Yau Ma Tei.

Cette année,  HK Urban Canvas  explore les richesses des communautés multiculturelles d’Aberdeen, d’Ap Lei Chau et de la ville de Kowloon, en passant par la nourriture locale. 

Les artistes en dehors des œuvres inspirées qui seront dévoilés à Kowloon City Plaza ce mois-ci.

128 Carpenter Rd, Kowloon City

 

HK WALLS
Semaine de folie sur le plan artistique à Hong Kong!
Outre les incontournables des assistants d’art, assistant à Art Central et Art Basel, c’est aussi la semaine du HKWALLS, cette association à but non lucratif, qui décore tout récemment
L’année dernière Sheung Wan et cette année: Wan Chai!
Au total 30 artistes sélectionnés venant du monde entier, poseront leur créativité, style et couleurs dans ce quartier charmant. Alors cherchez les, même en famille c’est amusant!
Bon pour vous aider, regardez le site si dessous:
https://hkwalls.org/
Vous y trouverez le plan de la chasse aux trésors. Au menu des ruelles cachées et des établissements en tous genres: écoles primaires, secondaires, immeubles connus et moins connus, murs de magasins,…. et même un bus et un tram!
L’organisation a également mis en place un club club, où il se passe entre plusieurs activités et des visites guidées gratuites!
On vous laisse regarder le site pour plus d’infos!

NUIT D’ART

Chaque année, en collaboration avec l’Association des galeries d’art de Hong Kong, avec les connaisseurs et les passionnés d’art, au lieu de soir et dans différents lieux de la ville, des soirées artistiques ou on invite le grand public à participer gratuitement à des conférences sur le thème de l’art et à diverses rencontres d’artistes. Si vous ne pouvez jamais vous rendre le soir, un brunch est également proposé le «Art Brunch» le 30 mars.

Voici la liste des galeries participant à l’événement.

10 Galerie de la chancellerie 10

Galerie A2Z Art

ALISAN Beaux – Arts

Galerie Axel Vervoordt Photo

Ben Brown Beaux Arts

BLINK Galerie

Galerie Blue Lotus

Contemporain par Angela L

Galerie Edouard Malingue

Galerie Fabrik

Galerie Koo Image

Galerie Ora-Ora ……

Pour beaucoup, pour le site complet et les détails, consultez http://www.hk-aga.org

ZOO NUMERIQUE
A partir du 22 mars, vous aimez particulièrement l’art numérique, allez vous régaler à la galerie Paris.
L’artiste espagnol, Okuda San Miguel, présente son exposition en solo, une variété d’animaux dans un décor géométrique et coloré.
La prochaine exposition personnelle de l’artiste renommé Okuda San Miguel.
L’artiste est aussi connu à Hong Kong pour avoir décorer et transformer un bâtiment à Sham Shui Po, lors de l’événement de murs de HK en 2016.
Tenue à La Galerie Paris 1839, exposition Le zoo numérique d’Okuda mettra en vedette des œuvres d’animaux représentées en sculpture et en peinture tout au long de sa carrière, as la vie sauvage asiatique.
Son travail, moderne, surréaliste et coloré, vous emportez vers un autre monde qui habite avec des animaux,
A voir du 22 mars au 28 avril
 
La Galerie Paris 1839 – G / F, 74 Hollywood Road – Central

LA GALERIE DU LOTUS BLEU

Une exposition photo à découvrir intitulée Portrait de Hong Kong. Fruit du travail du photographe Fan Ho, réalisateur et photographe déjà très apprécié de la scène artistique. Il a creusé dans ses archives et constitue un livre de clichés pas encore publiés. Il commence sa sélection en 2015, cela va s’arrêter lors de son décès en 2015 à l’âge de 85 ans. Il faudra que nous prenions cette décision et que nous donnions naissance à ce projet, avec l’aide de la famille.

Si vous aimez Hong Kong, vous ne pourrez pas passer à la présentation, qui sera ensuite transportée dans les monnaies de la ville, via ses habitants multiples et variés, mélangeant toutes classes sociales.

  • Blue Lotus Galerie 28 Pound Lane, Sheung Wan, Hong Kong

Dates de l’exposition: du 22 mars au 28 avril 2019,

(Fan Ho  (8 octobre 1931 – 19 juin 2016), Shanghai. Il était un célèbre photographe chinois, réalisateur et acteur. Il a gagné 280 prix, un monde pour ses photographies.

Il commence à photographier très jeune en autodidacte et se transforme en vraie passion).

A partir de la semaine prochaine, allez voir ses images en noir et blanc

L’ART DE LA PHOTOGRAPHIE

La galerie «Fabrik» vous présente les œuvres photographiques, simples, jolies, subtiles et poétiques à la fois de Yoichiro Nishimura.

Une exposition qui a lieu du 7 au 11 avril 2019. Elle est l’un de ses deux mots clés: Life et Blue flower publiée en 1999 et 2016. Son travail consiste à photographier son environnement sous deux artistes, Daido Moriyama.

Son inspiration est également considérée sur l’art floral japonais «ikebana», une expression artistique réelle avec un jeu de couleurs, d’ombres et de lumières, du ying et du yang, offrant un travail très graphique et poétique.

Les techniques de photographie sont variées et donnent un résultat très original.

Le célèbre photographe japonais Daido Moriyama a décrit les œuvres de Nishimura  “comme s’il y avait une atmosphère onirique autour du monde de l’artiste – un rêve subtile, érotique et mystérieux”.

Le catalogue de photos de fleurs bleues de Nishimura est présenté et disponible chez Hermès à Paris, en France.

Né en 1967 à Tokyo au Japon, Yoichiro Nishimura a suivi son cours de photographie à Bigakko, une école d’art prisée au Japon L’artiste expose dans les expositions individuelles et collectives au Japon, aux Pays-Bas et en France.

Nishimura a réussi à remporter le Gold Award pour son catalogue de photographies «  Fleur bleue»  au Japon, entre autres récompenses de longue durée. L’artiste vit et travaille à Tokyo, au Japon ..

FABRIK GALERY

Bâtiment 1102 Nam Wo Hong, rue 148, Lok Sheung Wan, Hong Kong

Du 7Mars au 11 Avril

VAN GOGH: AVRIL 2019

Nous sommes très enthousiastes, de cette exposition imminente !!

Alors oui, vous aurez probablement déjà eu l’occasion de voir une exposition Van Gogh, mais probablement n’est pas celle-ci.

Vincent van Gogh dans un voyage à travers Arles, Saint Rémy et Auvers-sur-Oise, Transcendez le temps et l’espace en accompagnant. Tout ce qui est sur une musique classique, vous pourrez voyager à travers plus de 3000 images se transformer sur chaque surface du lieu. (sols et plafonds inclus!).

Une manière moderne et originale de découvrir, de parcourir, la vie, les inspirations, les moments et les œuvres de l’artiste qui plaira et fascine tous les âges.

Les zones thématiques regroupent les œuvres en traitement de référence, en référence à celles-ci.

Une expérience multi sensorielle à ne pas évaluer!

Il vous faudra réserver votre billet car il sera attribué

Adresse

1 / F, tournée FTLife,
18 Sheung Yuet Rd, baie de Kowloon, Hong Kong

Baie de Kowloon, sortie A, sortie 10 minutes

Horaires d’ouverture

6 avril – 7 juillet 2019

Du lundi au jeudi: de 10h00 à 21h00 du
vendredi au dimanche et des jours fériés de 10h00 à 22h00.

Gratuit pour les enfants de 0 à 4 ans

Mahjong

Une pratique très imagée de la vie à Hong Kong: le Mahjong.

Jeu qui existe depuis longtemps et qui est toujours d’actualité. Il fait partie intégrante de la culture locale.

Voici une vitrine amusante, présenté au PMQ, représentant les multitudes de produits dérivés.

Mahjong Glocal, propose à la vitrine S414du PMQ, de connaitre l’histoire de ce jeu et de la passerelle préférée du chinois, et de le réactualiser de ce jeu ancestral, avec de nouveaux aspects de design et de créations basiques du Mahjong!

Cette passion est la première à la nouvelle en anglais . Une parenthèse «culturelle» amusante qui conviendra à tout le monde!

UNE GALERIE PAS COMME LES AUTRES
Surprise! L’art peut être trouvé à peu près n’importe où, même dans les endroits les moins vraissemblables. Au-delà des galeries d’art traditionnelles de plus de plus de boutiques et de lieux pittoresques qui font office de lieux d’art. Des boutiques indépendantes aux cafés, vous pouvez vous imprégner de la culture sans vous aventurer dans les galeries haut de gamme.
Parmis elles, nous vous proposons de decouvrir un TST, un endroit ne vient pas les autres….
Les images qui nous allions immédiatement à l’esprit quand on pense à Harbour City sont reliées aux acheteurs et aux acheteurs en pagaille. Mais à l’intérieur du plus grand centre commercial de Hong Kong, il est possible de trouver une base de données sur le port de Victoria. Les œuvres vues ici s’efforcent d’être accessibles. Des illustrateurs locaux populaires tels que B Wing et Kila Cheung – connus pour charmants personnages peints à la lumière de chanteurs de construction – tel que artistes remarquables tels que Shinji Ohmaki et Yue Minjun Une pause agreable, pendant vos achats stressants!
Galerie par le port (ville portuaire).

Irving Penn

Jusqu’au 7 mars, il reste encore une semaine de pouvoir prendre trente photos d’Irving Penn, une des photographies les plus célèbres du monde, ce sont des photos de Pace Gallery de Hong Kong, Hong Kong.
Photos of mode is is very connu for the portraits, en passant à natus and at natures mortes:
Les photographies seront également accompagnées de deux peintures en différents médias de Penn – un aperçu + rare de son travail de maître graveur + connus pour ces travaux photographiques.
Alors à ne pas louper, sur la route de la Reine !!
(Irving Penn était un photographe américain connu pour ses photos de mode, ses portraits et ses natures mortes. Exposé dans le monde entier et continue de s’exercer de la photographie)
 
Pace Hong Kong, 12 / F, H Queen’s, 80 Queen’s Road Central, Hong Kong
25 janvier au 7 mars 2019

 

SARAH CROWNER
A la galerie Simon Lee située à Pedder Street Building, vous pourrez admirer jusqu’au 20 mars, le travail de cette artiste américaine: Sarah Crowner
Crowner crée des peintures en cousant avec des pièces en toile et en lin déjà peintes, cette technique représente elle, un moyen de découpe, de coller, de réorganiser et de reconstruire de manière pratique.
Elle crée également de petites œuvres en céramique dans les palettes de couleurs neutres et qui ont des formes plus organiques.
Cet artiste est inspiré de beaucoup de choses: de l’architecture moderne du XXème siècle, aux céramiques mexicaines en passant par le textile scandinave. Cette inspiration très diversifiée se dégage dans ces œuvres ou se mêlent peintures, carrelages mexicains, art textile.
SarahCrowner nous dévoile dans cette exposition, une nouvelle série de canevas cousus et un travail en collaboration avec Pink Lam, artiste peintre basé à Hong Kong.
Sarah Crowner, est une prière américaine pour les Abstractions of Geometric Factures, qui ont fait paraître le style de la peinture rigide des années 1950-1960.
en 2002. Elle a également participé à l’École nationale supérieure des beaux-arts, à Paris, en France.
Crowner vit et travaille à Brooklyn, New York.
 
Galerie Simon Lee, 304, bâtiment 3 / F Pedder, 12 Pedder Street, Central. Du 15 février au 20 mars.
ART DE LA RUE: HONG KONG
Vous aurez probablement remarqué que le «street art» devient de plus en plus présent à Hong Kong et qu’ils sont nombreux à les déclarer légendés.
Dans certaines cas, ces peintures deviennent de véritables attractions touristiques.
A Sheung Wan, notamment, les rues deviennent un véritable petit musée de la peinture urbaine. Des styles différents se sont succédés les murs du quartier déjà très charmant.
HK Walls, qui est une organisation à but non lucratif, a beaucoup participé au développement de cette forme d’art dans la ville. Ils ont été révélés et sélectionnés d’artistes internationaux pour que nous n’offrions pas belle poésie murale.
L’art mural a également été pris comme option pour combattre certains graffitis non franchis artistiques et qui commençaient à être sérieusement propriétaires. Ils sont si optionnels pour une solution créative, ils pourraient être facilement protégés contre les graffitis.
Du «mur Instagram» sur Hollywood Road, au «mur de la renommée» de Mong Kok, en passant par le «voleur arc-en-ciel» à Sham Shui Po, les œuvres d’art de rue à grande échelle sont de plus en plus présente dans la ville.
Alex Croft, le «mur Instagram», représente les maisons de la vieille ville de Graham Street. C’est un pôle d’attraction pour les touristes et lors d’une journée populaire, il vient même de perturber le trafic piéton et automobile.
Comparé à Londres, Paris ou New York, le graffitis et le street art ont longtemps été un élément clé du paysage urbain animé. Hong Kong est en retard par rapport à ces villes, mais semble bien se rattraper! La réponse des passants est également bonne voiture.
The street art n’a pas seulement insufflé une nouvelle vie aux murs urbains, il a également donné aux quartiers un coup de pouce artistique et une touche de couleur.
Les artistes de la rue de Pékin poussent les graffitis en Chine à un niveau supérieur, transformant la ville – et même se faisant payer pour cela.
L’art ces dernières années a vraiment pris un nouveau tournant à Hong Kong, auparavant pas très développé , il est possible aujourd’hui d’assister à beaucoup d’expositions intéressantes dans toute la ville, et à présent même en se baladant.

CONTACTEURS CITES: TROP LOIN, TROP PROCHES.

Dans cet exemple réussi de rénovation de Tai Kwu, vous aurez l’occasion de voir une exposition très intéressante organisée par le Wellcome Trust.

La dernière exposition de Tai Kwun a abordé la question complexe et fascinante de la manière dont les maladies ont façonné la ville de multiples manières.

Traversant le globe avec des arrêts à New York, Londres et Genève, cette exposition est basée sur la recherche, sortie de Hong Kong sous la direction de Ying Kwok. Les œuvres chiffrées de collaborations avec Art à l’hôpital, Archives d’art d’Asie, Musée des sciences médicales de Hong Kong, Oi. ! Street Art Space, Tai Kwun regroupe les œuvres autour de ce sujet. Retraçant histoire de la pandémie de la ville, de la peste du 19e siècle à l’épidémie de SRAS en 2003, est aussi informative qu’esthétique. Avec les œuvres représentant huit artistes de Hong Kong, Oscar Chan Yik-long, Eastman Cheng, Enoch Cheng, Cheuk Wing-nam, Gayle Chong Kwan, Chou Yu-Cheng, Firenze Lai, Angela Su et Wang Sishun.

C’est jusqu’au 21 avril, une occasion de visiter les lieux et une exposition en meme temps!

Tai Kwun: JC Contemporary, hall inférieur E et salle G / F à D, Tai Kwun, Hollywood Road, Centre, Hong Kong

DE ABBA A ZAPPA
Pour les passionnés de photographie en noir et blanc, et de rock & roll, direction Sheung Wan pour une grande première exposition photographique à Hong Kong à la galerie Blue Lotus.
les photographies de Gijsbert Hanekroot des légendes du rock des années 1970 à leur apogée.
Plus connu sous le nom de Gilbert ce photographe qui est né et grandi à Amsterdam en 1945, un photographe séléction de légendes incroyables du monde de la musique des années 70.
À treize ans, sa mère lui a donné son premier appareil photo. Pour perfectionner ses compétences, il pourrait être trouvé sur le sujet de la photographie.
À saisir, il abandonne ses études et commence peu après une scène avec Philip Mechanicus, photographe connu principalement pour ses portraits d’écrivains et ses photographies de théâtre. Il a appris à photographier dans des conditions de lumière imparfaites et à développer ses impressions dans une chambre noire dans un style noir et blanc granuleux.
De David Bowie à Mick Jagger, en passant par John Lennon à Patti Smith et sa liste est magnifique.
Ces étoiles légendaires, ont été photographiées à des moments personnels que Gilbert capturé sur somptueuses images granulées en noir et blanc.
Un moment à ne pas rater et à savourer.
De Abba à Zappa du 15 février au 10 mars:
Galerie Blue Lotus, 28 Pound Lane, Sheung Wan.
ENTRE ESPRIT ET MAGIE
Voir une exposition d’un groupe de six artistes aux États-Unis qui ont leurs racines dans l’Inde, le Pakistan et l’Iran. Tout en variante, les techniques, les artistes, les points communs dans leur volonté de créer en se concentrant fortement sur le processus, ils communiquent ainsi. Que ce soit par réalisme magique?
Tout cela à la galerie Rossi & Rossi, dans le quartier artistique que l’on ne présente plus, de Wong Chuk Hang. Ou les espaces artistiques n’ont cessé d’ouvrir avec la création récente de la station MTR.
Rossi & Rossi, bâtiment industriel 3C Yally, 6 rue Yip Fat, Wong Chuk Hang, Hong Kong
DU 26 janvier 2019 – 16 mars 2019
MARCEL DZAMA
Traverser la ligne
C’est à la galerie David Zwimer, que vous aurez la chance de regarder les œuvres de cet artiste canadien: Marcel Dzama. Il n’est pas encore présenté à la première exposition dans cette galerie puisqu’elle représente sa présentation en solo.
Ses peintures latérales s’inspirent d’un mélange de folklore populaire et d’histoire de l’art ainsi que d’influences contemporaines. Il crée ainsi des ondes sur les thèmes d’action humaine et de motivation du réel et de l’inconscient
Il est connu pour ses petits dessins à l’encre et à l’aquarelle de personnages hybrides. Dzama travaille également dans la sculpture et la vidéo et expérimenté le théâtre de marionnettes et les costumes. Son travail a été utilisé pour la couverture de plusieurs albums de musique; et ses créations de costumes ont déjà été vues dans les vidéos de musique, y compris celle du film When the Deal Down de Bob Dylan

Shek-O Sublime

Voici une belle exposition sur le thème de Shek O.

Au RDV, 24 artistes de Hong Kong, qui ont passé du temps à découvrir le petit village de leurs impressions et points de vue sur cet endroit de Hong Kong et de la vie à Shek O.

Shek-O, un village situé dans une vallée entourée par les montagnes de Dragon’s Back, la baie de Big Wave, la péninsule de Cape D’aguilar et bordées par l’océan à l’est. Une vision qui vient se juxtaposer à la vie du centre de Hong Kong.

Un rendez-vous de couleurs et d’interprétations mettant en scène des artistes tels que:

Auyeung Chun, Konstantin Bessmertny, Hilda Chan ….

Prenez le temps d’un voyage en image!

Cela ce passe:

Galerie EXIT, 3 / F, 25, rue Hing Wo, Tin Wan, Aberdeen, Hong Kong

Du 12 janvier 2019 au 9 mars 2019

 

MATTHEW WONG: NOUVEL APRES NUIT (
Nouvel An Chinois), les expositions ne manquent pas au RDV.

Plusieurs artistes à découvrir délicieusement pendant l’année du cochon !!! 
Parmi eux, nous vous proposons, Matthew Wong, artiste né à Toronto, au Canada, en 1984. La City University de Hong Kong. 
ACTUELLEMENT,  Hong Kong et Hong Kong et Zhongshan Travaille, en Chine 
Il présente une exposition de  Hong Kong en première personnelle. Des grandes étapes vont finir la galerie. Vous voyagez dans son univers si particulier, une traversée de paysages à découvrir sans modération. 
Des endroits fictifs, venus d’un autre monde, qui représentent le même endroit de jour et de nuit. Une représentation personnelle à travers ses sentiments. 
Matthew Wong: jour après nuit 
Massimo de Carlo, Bâtiment 3 / F Pedder, 12 Pedder Street, Central, Hong Kong

 

JULIAN CHARRIERE

La galerie Ben Brown Beaux-Arts vous présente sa première exposition avec Julian Charrière, né à Morges, en Suisse, en 1987, Charrière est diplômé de l’Université des arts de Berlin et de l’espace. de Berlin. Son travail a été exposé dans les musées et les institutions du monde entier.
Le travail de Charrière a été exposé à la Biennale de Venise en 2012 et 2017 et sera inclus dans la prochaine Biennale de Taipei. Charrière a actuellement une exposition personnelle à la Berlinische Galerie de Berlin et une exposition à venir au Museo d’Arte della Sizzera Italiana de Lugano en Suisse. L’artiste vit à Berlin.
Une invitation à disparaître, à Hong Kong, est un travail conceptuel, il comprend: installations, performance, sculptures, vidéo, photographie. Son travail s’appuie souvent sur ses expériences de voyage dans le pays du monde isolé.
Sa réflexion sur les effets de l’humanité sur la Terre et sur le changement rapide des paysages culturels et géologiques, est poignante.
Charrière à Berlin, Institut d’expériences spatiales expérimentales, Son travail, enrichi de travaux, sur les travaux de visualisation de zones dans l’environnement, notamment d’icebergs, de mines de sel, de radioactifs, de volcans, des forêts pluviales et des profondeurs. Charrière est le 200e anniversaire de l’éruption de Tambora, un volcan situé sur l’île indonésienne de Sumbawa. Tambora, qui se traduit par “une invitation à disparaître”, a été la plus grande éruption volcanique de l’histoire de l’humanité.
En 2017, Charrière s’est rendue à la base de Tambora après avoir traversé les étendues de plantations de palmiers à huile non indigènes au cours de son trek.
Charrière analyse ces deux moments catastrophiques de l’histoire indonésienne, l’un naturel et l’autre créé par l’homme. Les photographies de l’exposition, toutes les scènes du film, des paysages magnifiques avec des jeux de lumières surprenants et touchants.
Invitation à disparaître est un vaste projet multimédia qui a été présenté pour la première fois à la Kunsthalle de Mayence, en Allemagne, tandis que le film de tournage a été réalisé dans le passé, Berlin, Berghain.
 
La galerie Ben Brown Beaux-Arts vous présente sa première exposition avec Julian Charrière, né à Morges, en Suisse, en 1987, Charrière est diplômé de l’Université des arts de Berlin et de l’expérience, de l’expérience spatiale. de Berlin. Son travail a été exposé dans les musées et les institutions du monde entier.
Le travail de Charrière a été exposé à la Biennale de Venise en 2012 et 2017 et sera inclus dans la prochaine Biennale de Taipei. Charrière a actuellement une exposition personnelle à la Berlinische Galerie de Berlin et une exposition à venir au Museo d’Arte della Sizzera Italiana de Lugano en Suisse. L’artiste vit à Berlin.
Une invitation à disparaître, à Hong Kong, est un travail conceptuel, il comprend: installations, performance, sculptures, vidéo, photographie. Son travail s’appuie souvent sur ses expériences de voyage dans le pays du monde isolé.
Sa réflexion sur les effets de l’humanité sur la Terre et sur le changement rapide des paysages culturels et géologiques, est poignante.
Charrière a Berlin, Institute for Experiences Experimental Spatial, Son travail, Alimented By The Work, on the Work on Zone View in the Environment, Notamment of Icebergs, of Mines of Sel, of Radioactifs, of Volcans , des forêts pluviales et des profondeurs. le point de départ de l’actuelle Charrière est le 200e anniversaire de l’éruption de Tambora, un volcan situé sur l’île indonésienne de Sumbawa. Tambora, qui se traduit par «une invitation à disparaître», a été la plus grande éruption volcanique de l’histoire de l’humanité.
En 2017, Charrière s’est rendue à la base de Tambora après avoir traversé les étendues de plantations de palmiers à huile non indigènes au cours de son trek.
Charrière analyse ces deux moments catastrophiques de l’histoire indonésienne, l’un naturel et l’autre créé par l’homme. Les photographies de l’exposition, toutes les scènes du film, des paysages magnifiques avec des jeux de lumières surprenants et touchants. 
Invitation à disparaître est un vaste projet multimédia qui a été exposé pour la première fois à la Kunsthalle de Mayence, en Allemagne, tandis que le film de tournage a été réalisé dans l’histoire de Berlin, Berghain. La galerie Ben Brown Beaux-Arts vous présente sa première exposition avec Julian Charrière, né à Morges, en Suisse, en 1987, Charrière est diplômé de l’Université des arts de Berlin et de l’expérience spatiale. de Berlin.Son travail a été exposé dans les musées et les institutions du monde entier. 
Le travail de Charrière a été exposé à la Biennale de Venise en 2012 et 2017 et sera inclus dans la prochaine Biennale de Taipei. Charrière a actuellement une exposition personnelle à la Berlinische Galerie de Berlin et une exposition à venir au Museo d’Arte della Sizzera Italiana de Lugano en Suisse. L’artiste vit à Berlin.
Une invitation à disparaître, à Hong Kong, est un travail conceptuel, il comprend: installations, performance, sculptures, vidéo, photographie. Son travail s’appuie souvent sur ses expériences de voyage dans le pays du monde isolé. 
Sa réflexion sur les effets de l’humanité sur la Terre et sur le changement rapide des paysages culturels et géologiques, est poignante.
Charrière a Berlin, expériences expérimentales spatiales, travail travail sur les zones menacées du point de vue de l’environnement, des mines de sel, des sites radioactifs, des volcans, des forêts pluviales et des profondeurs. Charrière est le 200e anniversaire de l’éruption de Tambora, un volcan situé sur l’île indonésienne de Sumbawa. Tambora, qui se traduit par «une invitation à disparaître», a été la plus grande éruption volcanique de l’histoire de l’humanité. 
En 2017, Charrière s’est rendue à la base de Tambora après avoir traversé les étendues de plantations de palmiers à huile non indigènes au cours de son trek.
Charrière analyse ces deux moments catastrophiques de l’histoire indonésienne, l’un naturel et l’autre créé par l’homme. Les photographies de l’exposition, toutes les scènes du film, des paysages magnifiques avec des jeux de lumières surprenants et touchants. 
Invitation à disparaître est un vaste projet multimédia qui a été exposé pour la première fois à la Kunsthalle de Mayence, en Allemagne, tandis que le film de tournage a été réalisé dans l’histoire de Berlin, Berghain.
La galerie Ben Brown Beaux-Arts vous présente sa première exposition avec Julian Charrière, né à Morges, en Suisse, en 1987, Charrière est diplômé de l’Université des arts de Berlin et de l’expérience spatiale. de Berlin. 
Le travail de Charrière a été exposé à la Biennale de Venise en 2012 et 2017 et sera inclus dans la prochaine Biennale de Taipei. Charrière a actuellement une exposition personnelle à la Berlinische Galerie de Berlin et une exposition à venir au Museo d’Arte della Sizzera Italiana de Lugano en Suisse. L’artiste vit à Berlin.
Une invitation à disparaître, à Hong Kong, est un travail conceptuel, il comprend: installations, performance, sculptures, vidéo, photographie.Son travail s’appuie souvent sur ses expériences de voyage dans le pays du monde isolé. 
Sa réflexion sur les effets de l’humanité sur la Terre et sur le changement rapide des paysages culturels et géologiques, est poignante.
Charrière a Berlin, expériences expérimentales spatiales, travail travail sur les zones menacées du point de vue de l’environnement, des mines de sel, des sites radioactifs, des volcans, des forêts pluviales et des profondeurs. Charrière est le 200e anniversaire de l’éruption de Tambora, un volcan situé sur l’île indonésienne de Sumbawa. Tambora, qui se traduit par «une invitation à disparaître», a été la plus grande éruption volcanique de l’histoire de l’humanité. 
En 2017, Charrière s’est rendue à la base de Tambora après avoir traversé les étendues de plantations de palmiers à huile non indigènes au cours de son trek.
Charrière analyse ces deux moments catastrophiques de l’histoire indonésienne, l’un naturel et l’autre créé par l’homme. Les photographies de l’exposition, toutes les scènes du film, des paysages magnifiques avec des jeux de lumières surprenants et touchants. 
Invitation à disparaître est un vaste projet multimédia qui a été exposé pour la première fois à la Kunsthalle de Mayence, en Allemagne, tandis que le film de tournage a été réalisé dans l’histoire de Berlin, Berghain. 
BEN BROWN BEAUX ARTS: Bâtiment 301 Pedder, 12 rue Pedder, au centre-ville le 12 janvier 2019.

2P

Hong Kong commence à connaitre une véritable scène artistique qui se développe à tout instant. Niches dans le quartier devenu de plus en plus branché, de Sai Ying Pun, s’ouvrent de plus en plus des petites galeries atypiques. Parmi eux, vous allez découvrir la galerie 2P dans une rue sans numéro, entourée de laveries et de magasins divers, L’espace est modeste avec un programme souvent chargé! il est même devenu le premier espace accepté dans la liste des œuvres d’art Basel cette année! 
La galerie réunissant les talents comme: Morgan Wong (performance), mais aussi dans le domaine multimédia et des installations: Magdalen Wong, Will Kan, Wendy Tai… .. 
Chaque ouverture de galerie, vêtement public et en fils!

2P: Boutique 5, bâtiment GF Poga, 6-20 rue Po Tuck, Sai Ying Pun, gratuit. Du mardi au samedi de 13h à 19h ou sur rendez-vous… .. galerie à suivre….

 

 

 

SCOTT CAMPBELL

Du 13 Décembre au 12 Janvier on peut découvrir à Sheung Wan sur Hollywood road, les sculptures multicouches en papier de Scott Campbell
sur son travail, il juxtapose la monnaie américaine avec les symboles pour son interprétation de l’art du commerce.

Il effectue ses travaux avec de vrais billets de dollars américains qui sont minutieusement coupés avec un laser. Ses figures dramatiques, suggèrent le questionnement de l’artiste sur l’art et le monde corrompu, sur la valeur artistique.

Campbell a commencé sa carrière de biochimiste à l’Université du Texas. Il s’est ensuite enfui à San Francisco et a découvert le monde des tatouages. Il a été reconnu ailleurs pour ses œuvres de tatouage dans le monde entier. Mais aussi sculptures, aquarelles ainsi que des dessins sur la face intérieure des coquilles d’œuf. C’est un artiste internationalement reconnu.

 

DAVID ZWIRNER

Pour la première fois à Hong Kong, en Asie, vous aurez la possibilité d’explorer le travail minimaliste américain de l’après-guerre

Cette exposition regroupe le travail de 4 sculpteurs américains représentant le mouvement:

Donald Judd, Dan Flavin, John McCracken et Fred Sandback.

Vous allez découvrir un travail minimaliste, Mc Cracken, par ailleurs, laissez-vous guider par les contraintes de l’image cadrée pour découvrir le plaisir tridimensionnel. En 1966, il développe ses sculptures signature, il continue à faire aujourd’hui dite «planche». Ces grandes sculptures définissent l’espace entre peinture et sculpture en rectangles monochromes.

On vous laisse découvrir le reste …… et les autres artistes présents.

Vous pourrez admirer leur travail jusqu’au 21 décembre. Facilement accessible à Central,  David Zwirner, 5 / F 6 / FH Queen s, 80, Queen s Road Central

Prix ​​des arts de l’homme de Hong Kong en 2018 

Jusqu’au 11 janvier, vous pourrez découvrir le travail d’une liste d’artistes sélectionnés, sur le thème des droits de l’homme au travail.

C’est une exposition annuelle, avec un jury qui détermine le gagnant et qui est attribué à une somme de 35 000 HK $. Une fois le gagnant sélectionné, le travail de tous les autres artistes est ouvert au public. Il est ensuite vendu aux enchères, les bénéfices seront versés au Centre de justice de Hong Kong.

Les droits de l’homme à Hong Kong du 8 décembre au 11 janvier au Hive Spring

3 / F Centre Remex, 42, chemin Wong Chuk Hang;

Vous aurez la possibilité d’admirer les travaux du 14 janvier 2019 au 3 février au Eaton Hotel Hong Kong, 380 Nathan Road, Kowloon.

Le gagnant de cette année:  Siu, Wai Hang – «Ouvrez Ta Kung Pao» , 6 jours avant la vidéo Avec la vidéo de la présentation du candidat démocrate le 1 er  juillet sur le site du journal de pékin: Ta Kung Pao, AFIN de proclamer la liberté d’expression. 

XYZA BACANI

Une exposition photographique avec une belle histoire.

Xyza Cruz Bacani, qui travaillait beaucoup de femmes, était tellement son assistant, quand elle a pris son premier appareil photographique en main.

Elle est aujourd’hui un photographe récompensé, travaillant sur plusieurs projets dans le monde entier. Beaucoup de sujets soulèvent à juste titre, les problèmes de travail et les conditions de certaines populations migrantes dans le monde.

This jolie exposition au lieu-dit Art Centre de Hong Kong, après avoir reçu un prix spécial de la commission WMA, encouragez les artistes à approfondir les problèmes concernant Hong Kong et les employés à devenir qui sont actuellement.

Cette exposition coïncide avec la sortie de son premier livre recueilli.

A ne pas rater:  XYZA Cruz Bacani: We Like Air

Jusqu’au 20 décembre

Centre des arts de Hong Kong, 2 Harbour Road, Wan Chai

 

 

NIGEL COOKE

Nigel Cooke (né en 1973 à Manchester, Royaume-Uni) connaît ses peintures explorées de manière théorique, aux intersections du travail créateur, de la conscience individuelle, de l’histoire de l’art et des mondes construits et naturels. Il essaye par ailleurs dans son travail, d’effacer les distinctions de genres: l’abstraction, la figuration, le paysage et la nature morte.

C’est la première exposition en solo de l’artiste en Asie. Un travail où nous mêlons les interactions de sa mémoire et de son invention. Lieux visités, expériences vécues, réactions aux peintures historiques, tout ce qui est regroupé sous le nom de: Paysage psychologique, mélange de lieux naturels, d’émotions et de souvenirs personnels.

L’exposition sera présentée à la galerie Pace. Dans le bâtiment de la reine du 23 novembre 2018 au 4 janvier 2019, avec l’artiste le jeudi 22 novembre de 18h à 20h

Cooke a été présenté dans cinquante expositions collectives.

Nigel Cooke est représenté par Pace depuis 2014.

Cela se passe à la galerie Pace actuellement et jusqu’au 4 janvier 2019.

12 / FH Queen’s, 80, rue Queen’s, Centre, Centre

Du mardi au samedi de 11h00 à 19h00.

 

 

ART CAR 2018: Eleanor McCall

L’occasion de découvrir l’art sur un autre support, du 30 novembre au 31 décembre, il sera possible d’admirer sur le thème de «London Regent street», le travail de Eleanor Mc Coll, une artiste britannique basée à Hong Kong et qui présentera ici son travail de collage, tout ce qui est inspiré de cette ville riche en couleurs et dynamisme! 

Art Car 2018, en association avec la Hong Kong Art Gallery et Lee Tung Avenue.

Le travail est exposé sur la place centrale, avec les décorations de Noël, une occasion pour allier art et tradition festive in same time!

 

Moment photo: Keith Macgregor

Un joli moment où vous pourrez vous laisser porter par les images du photographe Keith Macgregor. Un voyage sublime dans le Hong Kong des années ’70 aux années ’90.

Le contraste de la culture asiatique et de la colonie britannique!

Une expo à ne pas rater que vous êtes amateur de photographie ou que vous ne pourrez qu’apprécier ce saut dans le temps dans la ville de Hong Kong!

Le travail de Macgregor est exposé  à  «Usagi» dans le quartier de Central, avec la collaboration de la galerie Blue Lotus, du 3 au 19 novembre.

Vous pourrez aussi rencontrer l’artiste le 10 et le 17 novembre, de 14h à 18h00.

Un ne pas rater …

USAGI: 10 Shin Hing St, Central

 

 MARQUE DÉPOSÉE

 Du 25 Octobre au 14 Décembre, la galerie Sansiao vous présente une exposition nommée TRUSTMARK. This exhibition present the work on the product in all.
 
Le quotidien qui devient art et vice versa.
 
Les marques en effet ont un réel impact sur notre monde et peuvent être reconnues en un clin d’œil pouvant affecter votre envie d’acheter en provoquant une envie plutôt qu’une autre rien que par son image de marque. Ce que l’on appelle un trustmark. Dans l’art, le travail de l’artiste est souvent influencé par sa popularité et son intégration sur le marché de l’art, ce qui dénature complètement et l’instinct à aimer une œuvre plutôt qu’une autre. Le travail de l’artiste sera rémunéré aussi selon son succès artistique atteignant des chiffres exorbitants pour les plus célèbres.
 
Dans cette exposition, le travail de deux artistes est vaste : des sculptures de Jonathan Seliger et Japan Project prints de Rupert J.Smith, notamment directeur artistique de Andy Warhol, qui a choisi 10 marques japonaises.
 
Du Lundi au vendredi, 11am – 7pm
Sansiao Gallery:19-27, Wilson House,
19-27 Wyndham St, Central

 

 

Cocoons

Contemporary by Angela Li, vous propose une exposition photographique de Peter Stanhauer, intitulée « Cocoons »,

Cette série, qui lui a valu plusieurs prix, montre les différents aspects surprenants de ces immeubles emballés et mis en cages par ces échafaudages de bambou qui semblent si fragiles et qui sont pourtant si résistants.

Stanhauer est arrivé à Hong Kong en 1990, et comme beaucoup d’entre nous, il est de suite émerveillé par cette façon de construire si différente de celle que l’on connait.

Ces innombrables bâtons de bambou qui entourent ces colosses d’immeubles, et tapissent la ville et qui lui rappellent les installations de Christo.

Il transforme cette vision en documentaire fascinant et graphique.

La série prend son nom :Cocoons, de ce parallèle qu’il fait avec les étapes de construction et la naissance des papillons. L’artiste réside a Hong Kong pendant 9 ans et capture la ville sous différents aspects avec son propre œil.

Cocoons nous offre 100 images remarquables a découvrir du 1 er novembre au 20 novembre 2018, et à ne pas rater…

Peter Stenhauer est né aux Etats Unis en 1966, architecte de formation, il habite et travaille en Asie pendant 20 ans. Il réside aujourd’hui à San Francisco.

Son travail a reçu de nombreux prix à Hong Kong et à l’international.

G/F, 248 Hollywood Road, Sheung Wan

 

Michael Lau

Artiste de Hong Kong né en 1970, il est apprécié pour son travail illustratif et de créateur de jouets.

Son travail a hautement influencé les fabricants de jouets. Il est connu pour être le précurseur du style vinyle et est très apprécié dans les domaines de : la musique, des artistes, de la street culture et du skateboard.

Michael Lau a gagné plusieurs prix dont celui de la fondation Philippe Charriol.

Il a commencé en montrant ses œuvres dans quelques petites galeries de Hong Kong où il travaillait en tant que décorateur de vitrine. Il a ensuite travaillé sur l’illustration d’un album de musique électronique, et par la suite créé une bande dessinée pour le East Touch Magazine. Cela représente le début de la série de ses personnages « Vinyl collectible ».

Il fut repéré par Sony avec qui il signe un contrat jusqu’en 2003. Pendant ce temps il continue son travail d’illustration, et de figurines inspirées des graffitis.

Il a créé une autre série de figurines vinyles « Crazychildren » et « Lamdog ».

Son travail est très prisé chez les collectionneurs et ses figurines sont pratiquement exclusivement disponibles dans certaines boutiques de design de jouets.

Depuis 2004, il a ouvert sa galerie à Hong Kong, Quary Bay.
Si vous passez par Londres il est exposé au Duddell’s de Londres jusqu’en Avril 2019, alors Hongkongais en vacances ou anciens expatriés vivant à Londres passez y ! 

 

Crush ou coup de foudre….

Voici l’occasion d’aller découvrir cet espace artistique qui vaut le détour.

Para site propose une exposition regroupant plusieurs artistes et différentes formes d’art sous le même thème : L’amour……

Dans ce cas, pas vraiment l’aspect romantique de l’amour mais plutôt les travers de celui-ci. Une panoplie de sentiments qui entourent ce vaste thème : la jalousie, l’obsession, l’euphorie, la perversion, la souffrance et bien d’autres aspects que l’amour peut nous pousser aussi à avoir ou vivre…

Le tout sous différents aspects et domaines aussi. L’amour exacerbé pour les célébrités, les applications et sites de rencontre.

Une exposition qui fait réfléchir sur cette obsession dans la société de la recherche de l’amour. Une réflexion pas vraiment à l’eau de rose mais très intéressante.

Parmi les artistes variés qui vont de l’écriture a l’audio figurent des hongkongais South Ho, Sarah Lai, Wai et Lee Kit.

A ne pas rater, ne serait-ce que pour visiter les lieux qui proposent toujours différents programmes artistiques.

En ce moment et Jusqu’au 25 novembre

Para Site, 22 / F, bâtiment industriel Wing Wah, 677, chemin King’s, baie de Quarry.

 

KEITH HARING A MACAO !!!!

Une grande première pour la ville de Macao qui va proposer une exposition de l’artiste incontournable Keith Haring. Son travail est connu dans le monde entier, et ses images de pop art légendaires. Il y aura aussi au programme des sculptures et des jeux interactifs.

Jusqu ‘au 31 Décembre, à Macao, une excuse pour une petite escapade dans la ville de l’ancienne colonie portugaise, à changer.

L’exposition s’intitule « Art maze in the world” l’idée du labyrinthe, provident de designers locaux qui travaillent avec Artestar à New York, qui représentent Keith Haring et d’autres artistes importants. L’événement est destiné à montrer une sélection d’images de Keith Haring qui représentent sa vitalité et détermination. Le tout ayant le but de dégager une énergie positive ! Alors aucune raison de ne pas y aller !

Quand: 1 :00pm–9 :00pm, September 28–December 31, 2018

Adresse:  Cotai Expo Hall F, The Venetian Macao, Estrada da Baia de Nossa Senhora da Esperanca, Taipa

Combien:  MOP $ 150 pp. Achat en ligne disponible.

 

Zeng Fanzhi

Voici le troisième volet de cette exposition montrant le travail de l’artiste Zeng Fanzhi : In the Studio.

Zeng Fanzhi est un artiste contemporain chinois né à Wuhan, Hubei en 1964  basé à Beijing. Son travail a été remarqué pour son aspect émotionnel et psychologique rendant des expressions humaines.

En mai 2008, Christie’s Hong Kong, numéro 6 de la série des masques à HK $ 75.367.500.

En 2013, Sotheby’s Hong Kong réalisait une vente de 23,3 millions de dollars…

 Cette exposition a débuté à la galerie Hauser & Wirth’s à Zurich, pour ensuite se déplacer à Londres, et terminer sa route à Hong Kong. Chaque exposition a présenté quelque chose de différent. En Suisse, les paysages abstraits peints les deux dernières années.

En Angleterre, des portraits des années 80 à aujourd’hui.

A Hong Kong, vous seront présentés ses derniers travaux de peinture et de dessin montrant un mélange de traditions artistiques chinoise et occidentale.

Jusqu’au 10 novembre: Zeng Fanzhi: In the Studio.

Hauser & Wirth, 15 / F — 16 / FH Queen’s, 80, Queen’s Road Central

 

LIGHT WATER DARK MOUNTAIN

A partir du 19 octobre, vous aurez la possibilité de vous rendre à un autre événement artistique. Il s’agit cette fois d’un duo composé par Yan Shanchun et Cao Xiaoyang. L’exposition s’appelle « Light water, dark mountain » de 18h00 à 20h00 le 19 octobre pour le vernissage.

Ce projet, regroupe deux artistes, de deux générations différentes, mais ayant fréquenté la même académie d’art : The China Academy of Art. Par ailleurs, ils habitent tous les deux à Hangzhou.

Yan Shanchun, utilise un mélange d’encres, de pinceaux, d’acryliques et d’autre matériaux afin d’évoquer le travail des fresques et transmettre aussi sa connexion spirituelle avec le paysage naturel.

Cao Xiaoyang, quant à lui, utilise des fusains en guise de pinceaux, afin de constituer des esquisses de scènes naturelles : arbres, montagnes afin d’évoquer son immersion totale avec la nature de Hangzou.

Un voyage naturel par des artistes asiatiques qui vous fera voyager à travers les œuvres locales.

19/10 – 12/01/2018

Galerie Hanart TZ, rue Pedder, centre

 

LOOK AWAY de Ollie SCULLY

Si vous voulez participer au lancement de la première exposition de Ollie Scully, cela se passe demain à : « Galery » de Sheung Wan, au 279 Des Vœux road à partir de 20h00. LOOK AWAY est le nom de cette exposition représentant le travail d’Ollie Scully, graphiste et illustrateur, basé à Londres, et qui nous montre pour la première fois son travail à l’international. Ses œuvres se basent sur ce que l’on appelle des images minimalistes et émotionnelles. Des images simples, linéaires d’un monde entre le moderne et la bande dessinée

Attention, l’exposition vous sera montrée en entier pendant une seule et unique soirée… Demain ! Suite à cela, l’exposition sera accessible en alternance au même endroit.

Une occasion pour découvrir ce nouveau talent d’illustration digitale que nous vous proposons ici (image de « GAlery »).

 

Myonghi

Dans la série des artistes à découvrir, et des expositions à voir, nous vous proposons aujourd’hui celle de l’artiste coréenne Myonghi.

Myonghi a vécu la plupart de sa vie d’adulte à Paris, où elle a passé des années à faire des peintures abstraites discrètement. Née en Corée du Sud en 1947, elle immigre en France en 1972. Aujourd’hui entre les deux, son cœur balance, elle passe donc du temps dans les deux endroits. Elle a voyagé aux quatre coins du monde et s’inspire beaucoup de la nature qu’elle rencontre de façon abstraite, des glaciers de Patagonie, au désert de Gobi. Ses peintures ont été exposées dans de nombreux musées internationaux :

National Museum of Contemporary Art (South Korea), Centre Georges Pompidou (Paris, France), National Art Museum of China (Beijing, Chine) and Shanghai Art Museum (Chine).

Son art attire l’attention de quelques personnes impliquées dans le monde culturel. Parmi eux, l’ancien premier ministre, Dominique De Villepin qui a beaucoup apprécié son art. Son fils, Arthur De Villepin, réside à Hong Kong et nous permet d’apprécier ses œuvres.

Pour cela RDV à la galerie Kwai Fung Hin, G/F, 20 Ice House Street, Central; du 15 octobre au 15 novembre.

 

“Songs of Spring”Pan Yu-lin à Paris

Une exposition qui met en valeur le travail de cette artiste chinoise, souvent sous-estimée à son époque, car étant de sexe féminin. Pan Yu-lin vécut de 1895 à 1977. Elle fut une une des premières artistes chinoises à étudier à Paris, où elle finit par s’installer et vaincre les obstacles du sexisme dans la critique d’art, parvenant à s’affirmer en tant qu’artiste.

Cette deuxième exposition de la société asiatique du XXe siècle, concernant les femmes artistes chinois, vous permettent de découvrir 60 œuvres de l’artiste, une panoplie qui va du portrait aux paysages, en passant par ses peintures de nus. Alliant un mélange de techniques et d’influences chinoises et européennes.

Jusqu’au 6 janvier 2019, Asia Society, Centre de Hong Kong, 9 Justice Drive, Amirauté;

 

Marilyn Minter

Une exposition de l’artiste et féministe, Marilyn Minter, un lieu jusqu’au 30 octobre. Cette artiste américaine née en 1948, une carrière passée à l’examinateur de la femme dans l’art et les médias. Elle est photographe, peintre, sculpteur et habite à New York. Ses thèmes représentent souvent des sujets tels que la sexualité et la pornographie, mélangés avec une dose d’ironie et de transgression.

Dans cette exposition présentée à la galerie Lehmann Maupin, vous découvrirez une série de peintures récentes et de photographies via une nouvelle technologie qui imprime directement les images.

Lehmann Maupin, Bâtiment 407 Pedder, 12 Pedder Street, Central; + 852 2530 0025; lehmannmaupin.com

 

HUANG YAN: TATOUAGE D’UTOPIE

Depuis le 21 septembre, vous pouvez découvrir la Galerie Leo, cette exposition photographique appelée: «Tattoo Utopia», c’est aussi la collection la plus représentative du travail de Huang Yan.

Jusqu’au 13 novembre, vous pourrez admirer 13 photographies de «tatouages ​​chinois Shan-Shui». Toutes ces photos ont été passées dans les galeries prestigieuses du monde entier:

Le Musée national de Chine à Beijing, musée du Louvre, musée métropolitain d’art à New York, pour n’en nommer que quelques-uns. Ces images représentent l’importance de la peau de l’héritage artistique chinois. La relation entre le corps et la nature dans la vie du peuple chinois.

Dans les années ’90, Huang Yan, avec l’histoire et l’art contemporain, et leur connexion profonde. À partir de maintenant, il commence à peindre les paysages de la dynastie Sung et Yuan, sur les visages humains (1994), sur les corps (1995). Ceci est un attiré de la culture ancienne et contraste avec la vie actuelle.

Vous avez ensuite la possibilité d’apprécier la galerie de Sai Ying Pun, oeuvre de la série «Tatouage Utopia». Un joli moment que vous soyez fervents de tatouages ​​ou pas jusqu’au 15 novembre!

G / F SOHO 189, 189, chemin Queen’s Ouest, Sai Ying Pun (rue de l’entree sur Wilmer)